L’adolescenza secondo François Truffaut

truffaut_camera

L’adolescence ne laisse un bon souvenir qu’aux adultes ayant mauvaise mémoire. En tout cas, je fais partie des gens qui ne regrettent rien de leur enfance, qui sont très contents d’être adulte et qui n’ont aucune nostalgie de l’enfance. Parce que si je m’en souviens, je ne vois que des angoisses, des craintes, des situations où j’étais en faute, où j’avais peur d’être puni. Je suis très content d’avoir échappé à tout ça.

                                                                                                                                                                              François Truffaut

Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+Email to someonePin on Pinterest

Lascia un commento